Les jours PP1 et PP2 sont entrés en vigueur en France le 1er janvier 2017. Ces jours, chaque citoyen et chaque entreprise devraient faire l’effort de consommer le moins d’électricité possible dans le but d’assurer la sécurité d’approvisionnement du réseau électrique. Toutefois, pour bien appliquer cette règle, il est important de connaître la signification de ces jours et les raisons de leur mise en vigueur.

Focus sur les jours PP1 et PP2 et sur leur implication sur la consommation énergétique !

Qu’est-ce que les jours PP1 et PP2 ?

Dans les termes PP1 et PP2, PP signifie « Période de Pointe ». Ces jours-là, il y a une forte consommation sur le réseau. Obtenez des informations détaillées concernant ces pics sur ce site. RTE (Gestionnaire du Réseau de Transport d’Électricité) se charge de déterminer ces jours chaque année.

Les jours PP1 ne peuvent excéder 15 et les jours PP2 peuvent aller jusqu’à 25 au cours de l’année. En définition, les jours PP1 et PP2 correspondent aux journées où il y a une forte tension sur le système électrique. On les retrouve principalement en hiver et on parle de pointe hivernale.

Cela s’explique par la thermo-sensibilité et par les vagues successives de froid en ces périodes. Le chauffage électrique est presque constamment utilisé en hiver et cela augmente la consommation énergétique globale sur le territoire.

Pour quelles raisons les jours PP1 et PP2 ont été mis en place ?

Les jours PP1 et PP2 sont entrés en vigueur avec le mécanisme de capacité. Ils ont pour principal but d’approvisionner l’électricité lorsqu’on remarque des tensions sur le réseau.

En réalité, le mécanisme de capacité est créé pour participer au maintien de l’équilibre entre la production et la consommation d’une part et pour le maintien du même niveau de sécurité lorsque surviennent des périodes de surconsommation ou de pic de consommation d’énergie d’autre part.

Le mécanisme de capacité a un second objectif. Il s’agit de pousser et d’encourager les consommateurs à revoir leur consommation énergétique lors des périodes de pointe.

Comment sont déterminés les jours PP1 et PP2 ?

RTE prend en compte et analyse les prévisions sur la consommation électrique ainsi que sur les prévisions météorologiques pour déterminer les jours PP1 et PP2. Les données insérées dans le système sont issues de divers scénarios météorologiques.

À ces données, il fait correspondre des scénarios de consommation énergétique afin de déterminer les périodes de pointe. Ainsi, pour chaque scénario les seuils de déclenchement PP1 sont calculés. Ils sont ensuite utilisés dans l’algorithme de décision. Deux principes fondamentaux permettent de déterminer les jours PP1 :

  • Les prévisions des pics de consommation ;
  • La tension sur le système électrique.

D’abord, les prévisions de consommation doivent prendre en compte les heures où il y a les plus grands pics de consommation en hiver. Enfin, les jours PP1 sont aussi des jours PP2.

Par ailleurs, la sélection des jours PP2 se fait sur la base de la tension sur le système électrique. Les jours PP2 ne sont pas toujours des jours PP1.

Pour finir, il est important de remarquer que les annonces des jours de pointe PP1 et PP2 permettent au réseau électrique d’assurer l’approvisionnement d’électricité à tout moment et plus précisément lors des périodes de pointe électrique. Elles permettent aussi aux consommateurs de mieux consommer pendant ces moments.